raster-noton. archiv für ton und nichtton : raster-noton. paris/france: némo festival

You may not have everything you need to view certain sections of this web site.
Please install or update "Flash Player" which is available for free here.
Please also make sure you have JavaScript enabled.

If you use some kind of screenreader or other non visual browser you can get the most important informations from the list below.

APR 06 2011 | paris/france: némo festival

frank bretschneider & kangding ray. live @ némo festival. la fonderie de l´image. paris. france. 20:30pm.

Nous invitons à nouveau les meilleurs artistes du label Raster Noton pour une soirée de performances audiovisuelles, cette fois-ci dans l’écrin convivial de la Fonderie de l’image. Dans la nouvelle logique du festival, un vernissage doit s’accompagner d’une soirée de performances et de lives. Nous sommes donc ravis de retrouver Frank Bretschneider (après son set ultra-bondé au Forum des images à Némo 2009) pour une nouvelle performance liée à son dernier album : EXP. Rien que le nom...

Le maître de la synesthésie et du post-cinéma expérimental électronique nous permettra de jauger en live un album qui est déjà absolument excellent en soi. Une nouvelle occasion de se laisser absorber dans un somptueux ballet de graphismes abstraits, le plus souvent en noir et blanc, qui se composent et se recomposent à l’écran. Allons vers la plus haute abstraction, et donc, peut-être, vers la plus haute réalité.


Les arts numériques sont, de nos jours, de plus en plus en souvent le fait d’artistes liés à la musique électronique et à d’autres disciplines qui irriguent notre matière: les derniers développements de l’architecture, par exemple, notamment par des expériences fascinantes de « mapping » à la AntiVJ. Il est néanmoins des artistes qui travaillent moins spectaculairement ce « crossover » sur des œuvres éloignées du « son et lumière ». David Letellier, aka Kangding Ray, est de ceux-là. Co-créateur de l’installation Tessel, il définit un nouveau champ dans lequel l’architecture rejoint l’electronica et plus généralement les arts numériques.

Deux jours avant le vernissage de Tessel, David Letellier, donc Kangding Ray, nous offrira une performance audiovisuelle dans laquelle les machines, la guitare et la vidéo se mélangeront pour donner une version bien à lui de ce qu’est cette electronica plastique et architecturale. Intégrant dans sa musique des bruits abstraits et des murs de distorsion, autant que des lignes de basse massives et des rythmes tranchants, Kangding Ray invente une forme avancée de groove dans une atmosphère sombre et profonde, sans oublier que Paris (enfin... Bagnolet) est une fête.


http://www.arcadi.fr/rendezvous/calendrier.php?seance=342

http://www.arcadi.fr/rendezvous/calendrier.php?seance=341

artists:

frank bretschneider

kangding ray